Glossaire de l'optique

        Sur 1000lentilles.fr vous trouverez des termes techniques liés au monde de l'optique. Pour vous aider à les comprendre, en voici les définitions.

  • Acuité visuelle : C'est la mesure de la qualité de vision d'un individu.
    L'acuité visuelle se chiffre en dixième (2/10, 7/10, 14/10...). Une acuité visuelle standard est de 10/10.
     
  • Addition : Valeur spécifique aux lentilles progressives (lentilles bifocales et multifocales qui corrigent la presbytie) qui désigne la puissance réfractive à ajouter à la puissance sphérique pour chaque œil afin de permettre la vision de près.
    Cette valeur est toujours positive et elle se mesure en dioptrie. Elle varie généralement entre 0.5 et 3.5
     
  • Asphérique : par opposition à la lentille sphérique qui a la même courbe à sa surface en tout point, la lentille asphérique a une surface irrégulière permettant de corriger les aberrations sphériques et les distorsions d'image.
    Sa puissance varie graduellement du centre jusqu' aux bords de la lentille

  •  Astigmatisme : défaut visuel résultant de la déformation de la courbure de la cornée ou du cristallin ce qui provoque un étalement directionnel de l'image. Cela se traduit par le brouillage des lignes verticales, horizontales ou obliques et une vision déformée
    et imprécise à toutes les distances.

  • Axe : Exprimée en degré cette valeur définit l'axe du cylindre qui correspond à l'orientation de l'astigmatisme

  • Cornée : membrane transparente à  la surface de l'œil sous la membrane conjonctive. Elle permet de réfléchir ou réfracter les rayons lumineux pénétrant dans l'œil et de protéger l'iris

  • Cristallin : situé derrière la pupille, il concentre les rayons lumineux pour projeter une image nette vers la rétine.

  • Cylindre : Exprimé en dioptrie, le cylindre représente la valeur de l'astigmatisme ajoutée dans une certaine direction.
    Cette puissance peut-être positive ou négative.

  • Diamètre : Taille de la lentille exprimée en millimètres. ce chiffre varie en général entre 10 et 15 mm.

  • Dioptrie : Unité de mesure optique permettant d'évaluer le degrés de correction de la vision

  • Film lacrymal  : Liquide présent à la surface de l'œil, permettant de le nettoyer naturellement des petites particules de poussières et autre type de dépôt néfaste risquant de provoquer une gène oculaire.

  • Hypermétropie : défaut de vision qui résulte d'un œil à la géométrie trop courte. Conséquence, quand la personne hypermétrope  fixe son regard sur un objet éloigné, l'image se projette alors derrière la rétine au lieu de la projeter dessus et perçois alors une image nette en vision de loin mais une image floue en vision rapprochée.

  • Iris : c'est l'anneau coloré de l'œil qui comporte en son centre un petit disque noir, la pupille. Situé devant le cristallin et sous la cornée l'iris sert de diaphragme et permet d'adapter la vision à la quantité de lumière entrante.

  • Lentille de contact : Appelée également verre de contact, c'est une prothèse optique transparente concave à placer sur la cornée de l'œil pour corriger différents défauts de vision ou à des fins esthétiques. Elles ont la même fonction que les lunettes de vue mais sont pratiquement invisibles et moins encombrantes.

  • Lentilles multifocales : lentilles de contact destinées à corriger la presbytie

  • Lentilles sphériques : lentilles de contact destinées à corriger la myopie et l'hypermétropie

  • Lentilles toriques : lentilles de contact destinées à corriger l'astigmatisme

  • Myopie : défaut de vision qui résulte d'un œil à la géométrie trop longue. Conséquence, quand la personne myope  fixe son regard sur un objet éloigné, l'image se projette alors devant la rétine au lieu de la projeter dessus et perçois alors une image nette en vision de près mais une image floue en vision éloignée.

  • Nerf optique : Nerf qui relie la rétine au cerveau. Le nerf optique transmets les informations reçues par la rétine et les transmets au cerveau qui analyse et interprète ces informations pour les traduire en images
     
  • Ophtalmologiste : Appelé également ophtalmologue, c'est le médecin spécialisé en ophtalmologie. Il réalise des diagnostics des yeux pour détecter d'éventuelles anomalies et assure également la correction des troubles de la vision.
    Il réalise aussi des interventions chirurgicales quand cela est nécessaire pour traiter certaines pathologies (glaucome, décollement de la rétine...).
    C'est seul professionnel habilité à prescrire des lunettes et des lentilles de contact.

  • Opticien : c'est un professionnel de la santé oculaire qui travaille en coordination avec les ophtalmologistes .
    Il dispose d'un diplôme d'état afin de pouvoir procéder à des examens de la vue, réaliser des montages optiques et adapter les verres aux montures en fonction des caractéristiques du porteur. Il a aussi pour rôle de conseiller et proposer une solution optique adaptée aux porteurs de lunettes et de lentilles de contact en possession d'une ordonnance prescrite par un ophtalmologiste.

  • Presbytie : Trouble de la vision résultant d'un processus naturel de vieillissement de l'œil et qui se traduit par une difficulté de focalisation de la vue pour lire ou réaliser un travail de près. En général les symptômes de la presbytie apparaissent chez les personnes âgées de 40 à 45 ans.

  • Pupille : c'est le petit trou noir en centre de l'iris. La pupille a pour rôle de réguler la quantité de lumière qui entre dans l'œil jusqu'à la rétine en se contractant et en se détendant.

  • Rayon de courbure : Niveau d'incurvation de la cornée exprimé en millimètre. C'est en mesurant le rayon de courbure de la cornée chez le porteur (la kératométrie) que l'ophtalmologiste sera en mesure de proposer un modèle de lentille de contact dont la courbure appelé BC sera adaptée à celle de la cornée. En général ce niveau varie entre 6 et 9 mm.

  •  Rétine : C'est une membrane mince et transparente située au fond du globe oculaire. Elle est composée de différentes cellules permettant d'absorber les signaux lumineux pour les transformer ensuite en signaux électro-chimiques transmis au cerveau par les nerfs optiques.

  • Sphère : Elle correspond à la puissance des lentilles exprimée en dioptrie. Elle définie le degré de myopie (signe -) ou d'hypermétropie (signe +).
    Sur une boîte de lentille elle peut se nommer de différente façon : SPH, Power, PWR, PW, P, DPT ou encore Fv).

 

1000lentilles.fr utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez que vos cookies soient consultés. En savoir plus